RÉACTION D’APRÈS-AÏD EL FITR : LA COLÈRE D’UN MUSULMAN

Il y a quelques jours de cela, la communauté musulmane célébrait la fête de l’Aïd El Fitr. A cette occasion, un constat à susciter le mécontentement d’un musulman qui a tenu à s’exprimer anonymement à travers notre canal. Voici ci-dessous l’objet de sa complainte!


Avec la fin des festivités de l’Aïd El Fitr, il a été dit de façon récurrente que beaucoup de membres de la communauté musulmane n’ont pas eu la générosité d’inviter leurs voisins et connaissances. Une accusation injuste que nous tenons à contester étant donné qu’aucune invitation n’est nécessaire pour s’inviter à la table des musulmans durant ces fêtes.

En réalité, ceux qui attendaient les invitations sont les mêmes qui craignaient l’invitation car ils ne voulaient pas avoir à endurer avec leurs frères et sœurs musulmans la diarrhée qui les accablent tellement ils mangent bien à cette occasion.

Ainsi, certains de ceux-là qui nous accusent à tort ont utilisé la non-invitation comme une fausse excuse pour ne pas nous apporter leur soutien avec les problèmes de digestion que nous affrontons chaque année durant cette période. Cependant que leur manque de solidarité envers nous ne nous décourage pas d’être solidaires à leur égard. De ce fait, à toutes leurs fêtes à venir, malgré leur méchanceté de ne pas être venus sans qu’on les est invités, nous allons les aider à savourer leurs festins afin de supporter avec eux les risques du « bien-mangé » avec tout ce que cela comporte comme maux de ventre.

C’est cela la solidarité : endurer la diarrhée durant sa fête sans avoir invité qui que ce soit puis avoir le courage de l’endurer à la place des autres durant leur fête sans y avoir été invité.

Blague à part, ayons toujours une pensée pour ceux ou celles qui durant ces fêtes où tout le monde devrait manger à sa faim n’ont pas les moyens de se nourrir. Ainsi, veillons à partager ce que nous avons avec ceux-là pour ne pas avoir à gaspiller de nourritures que certaines personnes dans le besoin voudraient désespérément manger.

Bien plus que la gourmandise, l’esprit d’entraide et de partage est ce qui devrait caractériser le musulman ou toute autre personne altruiste quelle que soit sa foi.


Crédits photos:

ramadan-2366301 by john1cse (consulté pour la dernière fois le 20 juin 2019 à 16h06)

AUTHENTIQUEMENT SIMPLE

À la Une

Cultiver la simplicité est la meilleure façon de révéler son authenticité car, quoi qu’on en dise, chaque être humain est unique, de par sa personnalité, ses expériences et bien d’autres choses qu’il acquiert ou traverse durant son existence. De ce fait, nous avons, tous autant que nous sommes, cette individualité qui nous est propre, inestimable et nous rend sans pareil(le). Lire la suite « AUTHENTIQUEMENT SIMPLE »

LE BON CHOIX, RÉALITÉ OU CHIMÈRE?

À la Une

On se prend quelquefois à ressasser le passé, à se demander à quoi notre vie aurait ressemblé si on avait fait les choses autrement, si on avait fait tel choix au lieu de tel autre. Cela nous amène presque toujours à cette question : A-t-on fait le bon ou le mauvais choix ? Lire la suite « LE BON CHOIX, RÉALITÉ OU CHIMÈRE? »

QUE NUL NE LISE CECI, S’IL N’A CONNU LE GOUMIN (CHAGRIN D’AMOUR) !

À la Une

Vous êtes en manque d’amour ? Vous voulez une relation durable ? Vous recherchez l’âme sœur ? Cependant, malgré vos efforts couplés à votre dévotion, les individus du sexe opposé vous déçoivent. Rassurez-vous, nous avons la solution à votre problème. Mieux encore, nous allons vous proposer une thérapie à la fois gratuite et efficace qu’il est possible d’appliquer quels que soient vos moyens et votre situation. En effet, il suffit de suivre les conseils d’un coach à la renommée internationale, aux méthodes universelles et à la dimension historique. Sans plus de suspense, nous vous présentons le « goumin » (ou chagrin d’amour dans le jargon ivoirien). Lire la suite « QUE NUL NE LISE CECI, S’IL N’A CONNU LE GOUMIN (CHAGRIN D’AMOUR) ! »

DÉSIRER, RIEN QUE DÉSIRER SANS CONCRÉTISER

À la Une

Beaucoup connaissent les bienfaits de l’honnêteté et de la générosité que sont la confiance de l’autre ainsi que sa reconnaissance. Dans le même temps, tous ne sont pas prêts à en payer les contreparties que sont le refus de la facilité auquel s’ajoute le don de soi. Pas disposés à payer le prix mais partant pour en savourer les fruits !

Comme quoi, il n’est pas rare que le rêveur rêve sans pour autant se donner la peine de faire de sa rêverie une réalité établie. Pas inhabituel non plus, le désir pour un homme d’avoir la meilleure femme pour lui sans jamais bien assimiler le fait qu’il faudra constamment se donner la peine de prouver qu’il est le plus méritant des prétendants. Lire la suite « DÉSIRER, RIEN QUE DÉSIRER SANS CONCRÉTISER »

DE LA CHANCE AU REGRET

À la Une

Les codes PIN nous laissent le loisir de nous tromper trois fois alors que dans bien des cas, la vie ne nous autorise parfois qu’un seul essai. Après quoi, ceux qui n’ont pas su saisir leur chance n’ont leurs yeux que pour pleurer ou n’ont d’autre choix que de passer à autre chose en tirant les leçons qui s’imposent mais qu’ils n’auront pas forcément l’occasion de mettre en pratique dans le futur. Lire la suite « DE LA CHANCE AU REGRET »

8 MARS, QU’ES-TU?

À la Une

Quand arrive la date du 8 mars, ne vous êtes-vous jamais dit que tout le monde a sa propre perception quant à la signification à donner à cette journée ? Entre ce que disent les médias et ce qui est dit par les masses, il y a comme une cacophonie sur le sens donné à cette journée internationale, tout comme sa dénomination même semble ne pas faire l’unanimité. Que dire de l’attitude de ceux qui décident de marquer ce jour d’une pierre blanche? Au rang de ceux-là, des féministes appellent à la consternation et l’indignation alors que d’autres s’adonnent à une célébration semblable à la fête des mères ou à la Saint Valentin. Ainsi peut-on dire sans se tromper que comme à l’accoutumée, l’officiel ne tient pas l’officieux. Pour preuve, en Côte d’Ivoire, bien que la polygamie soit officiellement interdite, elle est officieusement pratiquée. De même, à une époque où la sensibilisation sur le SIDA était omniprésente dans les médias, cette maladie présentée par les autorités publiques et scientifiques comme un redoutable fléau, était regardée par certains individus comme un « Syndrome Inventé pour Décourager les Amoureux ».

Là où cette institution qu’est le mariage n’a pu faire l’objet de consensus par la force de la loi, quand ce qui a été présenté par des experts comme le pire en plus d’avoir coûté la vie à d’innombrable personnes a malgré tout été moqué, ce n’est certainement pas le 8 mars qui sera accepté par tout le monde comme « journée internationale des femmes » telle que décrétée officiellement par l’ONU. Lire la suite « 8 MARS, QU’ES-TU? »

LE CONSEILLER, UN ARBRE À CONSEILS DONT LES FRUITS N’ONT PAS BESOIN D’ÊTRE ALLÉCHANTS POUR ÊTRE SAVOUREUX

Strip WP fr (version 2)

« Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » est une phrase que nous connaissons aussi bien qu’un fan de mangas connait les chansons de dessins animés japonais sans pour autant comprendre un seul mot de cette langue. Cependant, contrairement aux fans de mangas, bien d’entre nous ne connaissent pas cette phrase parce qu’ils apprécient la façon dont elle résonne à l’oreille, à plus forte raison ce qu’elle signifie. Tout au contraire, il s’agit plutôt d’une réalité à laquelle on est malheureusement confronté à un moment ou un autre quand des personnes attendent de nous, dans une situation donnée, ce qu’elles ne prennent pas la peine de faire quand elles se retrouvent elles-mêmes dans un cas de figure similaire.

De leur part, n’est-ce pas malhonnête ? Hypocrite ? Malveillant ? Il y a de tout cela peut-être, voire bien d’autres méchancetés, ou seulement une seule de ces possibilités ou encore aucune d’entre elles. Lire la suite « LE CONSEILLER, UN ARBRE À CONSEILS DONT LES FRUITS N’ONT PAS BESOIN D’ÊTRE ALLÉCHANTS POUR ÊTRE SAVOUREUX »

LE LION OU LE BAOBAB

Le lion ou le baobab ! Non, il ne s’agit pas d’un sondage pour déterminer lequel vous aimez. Au passage, désolé pour les gourmands, il n’est pas non plus question de savoir si vous préférez le kédjénou* de lion ou la sauce à la feuille baobab (d’ailleurs, ces recettes n’existent probablement pas**). Il est question plutôt de savoir auquel des deux chacun peut s’identifier. Nous précisons bien, seulement s’identifier et non se transformer. Autant dire que nous n’avons aucune expertise en sorcellerie sinon plutôt que d’écrire ces lignes, nous nous serions contentés de vous gbasser (lancer un sort en nouchi***) pour obtenir vos « j’aime » et les éloges qui vont avec. Ces éclaircissements apportés revenons à nos moutons ou plus exactement au lion et au baobab. Lire la suite « LE LION OU LE BAOBAB »

APPARENCE ET RÉPUTATION

Tous autant que nous sommes, il y a des caractéristiques qui sont propre à chacun de nous, des choses qu’on forge et influence par notre façon d’être et nos actes. Cependant, parmi ces choses qui nous appartiennent et rendent chacun de nous uniques, il y a certaines qui ne prennent forme qu’à travers le regard et l’opinion des autres. Il s’agit, entre autres, de notre apparence et de notre réputation.
L’apparence, trompeuse quelquefois, c’est ce que l’on voit de nous, ce qui transparait de notre personne ou de notre vie au premier regard. Quant à la réputation, celle-là qui nous précède bien des fois, est cette opinion que les autres ont de nous à travers ce qui se dit à notre sujet ou ce qu’on aurait posé comme acte notable. Lire la suite « APPARENCE ET RÉPUTATION »