RÉCHAUFFÉ SUR LE COMMENTAIRE DE TEXTE

À la Une

Il y a de cela une semaine, à quelques jours près, vous était proposé une piqûre de rappel sur la dissertation juridique qui je l’espère a été plus utile que douloureuse. Ce faisant, pour récompenser ceux ou celles qui n’ont pas eu peur de l’aiguille, nous vous offrons cette semaine un réchauffé du commentaire de texte. Oui, un réchauffé comme celui d’un plat qui aurait refroidi car la plénitude de la mémoire humaine pourrait être assimilée à un mets dont le goût n’est bonifié qu’à une température optimale qui s’entretient au moyen de cette chaleur constante qu’est la réflexion. Or, il se trouve que le commentaire de texte est beaucoup moins pratiqué que la dissertation juridique, toute chose qui n’aide pas à l’acquisition d’automatismes rendant l’exercice beaucoup plus aisé au fil des évaluations. Par conséquent, ce  »riz couché »[1] que nous offrons, a pour but de réchauffer certaines mémoires engourdies par l’oubli et le manque de pratique. Néanmoins, ceux ou celles qui ont encore à apprendre le béaba (b.a.-ba) en la matière sont également invités à notre table. Lire la suite « RÉCHAUFFÉ SUR LE COMMENTAIRE DE TEXTE »

NOTRE DAME DE PARIS OU LA CATHÉDRALE D’UN TRISTE BUZZ

À la Une

Ne pas juger trop vite au risque de préjuger ; se garder de s’attarder sur la surface des choses pour aller au bout de nos réflexions ; en l’absence de toutes les pièces du puzzle, reconnaitre à l’autre la possibilité d’être innocent de ce qu’on serait tenté de lui reprocher et pourquoi pas admettre l’éventualité d’être soi-même sur le banc des accusés ; voilà quelques précautions qu’auraient dû prendre éventuellement bien des intervenants en réagissant à l’actualité d’un édifice aussi symbolique qu’historique en proie aux flammes. Cet édifice vous vous en doutez déjà est la célèbre cathédrale de la capitale parisienne, Notre Dame de Paris. Bien des enseignements peuvent être tirés de cet évènement, parmi ceux-ci figure en bonne place cette accablante vérité : la destruction de l’histoire malgré sa valeur peut être sujette à moquerie, sa restauration source d’indignation. Lire la suite « NOTRE DAME DE PARIS OU LA CATHÉDRALE D’UN TRISTE BUZZ »

PIQÛRE DE RAPPEL ET PLUS SUR LA DISSERTATION JURIDIQUE

À la Une

Dans notre faculté de droit, les têtes des apprenants ont beau changer d’années en années et avec celles-ci les écritures que l’on retrouve sur les copies, les corrections se suivent mais se ressemblent selon bon nombre d’enseignants. Certains d’entre eux, plus pessimistes peut-être, y voient même une baisse constante de niveau. Une ressemblance ou une décadence dont la récurrence est matérialisée par une triste évidence, celle de la non-maitrise de la méthodologie juridique par les nouveaux aspirants juristes.

Magnanimes envers leurs disciples comme le veut leur sacerdoce, les professeurs sont sensibles au fait que les effectifs pléthoriques ne facilitent pas l’assimilation de tels rudiments. Aussi, pour les étudiants de la licence 1 et licence 2, voire même licence 3, où les amphis sont remplis à ras bord, ils appellent généralement à l’indulgence des correcteurs. Toutefois, il faut bien comprendre que même si la bienveillance est supposée être de mise (officieusement), ceux ou celles qui arrivent à produire un travail en se conformant à la méthode demandée sont les étudiants qui tirent le mieux leur épingle du jeu. Par conséquent, il est opportun de maitriser cette technique de rédaction pour mettre toutes les chances de son côté. Lire la suite « PIQÛRE DE RAPPEL ET PLUS SUR LA DISSERTATION JURIDIQUE »

LE BON CHOIX, RÉALITÉ OU CHIMÈRE?

À la Une

On se prend quelquefois à ressasser le passé, à se demander à quoi notre vie aurait ressemblé si on avait fait les choses autrement, si on avait fait tel choix au lieu de tel autre. Cela nous amène presque toujours à cette question : A-t-on fait le bon ou le mauvais choix ? Lire la suite « LE BON CHOIX, RÉALITÉ OU CHIMÈRE? »

QUE NUL NE LISE CECI, S’IL N’A CONNU LE GOUMIN (CHAGRIN D’AMOUR) !

À la Une

Vous êtes en manque d’amour ? Vous voulez une relation durable ? Vous recherchez l’âme sœur ? Cependant, malgré vos efforts couplés à votre dévotion, les individus du sexe opposé vous déçoivent. Rassurez-vous, nous avons la solution à votre problème. Mieux encore, nous allons vous proposer une thérapie à la fois gratuite et efficace qu’il est possible d’appliquer quels que soient vos moyens et votre situation. En effet, il suffit de suivre les conseils d’un coach à la renommée internationale, aux méthodes universelles et à la dimension historique. Sans plus de suspense, nous vous présentons le « goumin » (ou chagrin d’amour dans le jargon ivoirien). Lire la suite « QUE NUL NE LISE CECI, S’IL N’A CONNU LE GOUMIN (CHAGRIN D’AMOUR) ! »