LE CONSEILLER, UN ARBRE À CONSEILS DONT LES FRUITS N’ONT PAS BESOIN D’ÊTRE ALLÉCHANTS POUR ÊTRE SAVOUREUX

Strip WP fr (version 2)

« Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » est une phrase que nous connaissons aussi bien qu’un fan de mangas connait les chansons de dessins animés japonais sans pour autant comprendre un seul mot de cette langue. Cependant, contrairement aux fans de mangas, bien d’entre nous ne connaissent pas cette phrase parce qu’ils apprécient la façon dont elle résonne à l’oreille, à plus forte raison ce qu’elle signifie. Tout au contraire, il s’agit plutôt d’une réalité à laquelle on est malheureusement confronté à un moment ou un autre quand des personnes attendent de nous, dans une situation donnée, ce qu’elles ne prennent pas la peine de faire quand elles se retrouvent elles-mêmes dans un cas de figure similaire.

De leur part, n’est-ce pas malhonnête ? Hypocrite ? Malveillant ? Il y a de tout cela peut-être, voire bien d’autres méchancetés, ou seulement une seule de ces possibilités ou encore aucune d’entre elles.

Pour réaliser que l’évocation cette dernière éventualité n’est pas pure optimisme ou excessive naïveté de notre part, imaginons le cas où : quelqu’un vous demanderait de ne pas sauter dans un puits très profond et y sauterait lui-même sachant bien que sa mort serait certaine. Lui en voudrez-vous de ne pas avoir fait ce qu’il vous a demandé de faire ? On peut croire que cela est bête ou totalement insensé de sa part, cependant il est difficile de dire qu’il a été malintentionné envers vous.

Pourtant, les suicidaires verront quand même de la cruauté dans son geste en pensant qu’il s’est libéré du tourment de la vie tout en vous demandant à vous de rester en ce monde pour souffrir encore quelques temps. Quant aux croyants extrémistes, convaincus que leur place au paradis est garantie, ils estimeront que l’autre s’est attribué un passeport pour l’au-delà dont il ne veut pas que vous bénéficiez. En ce qui nous concerne, nous qui sommes amoureux de la vie, même si cette dernière nous malmène, et qu’en raison de nos péchés, gros ou petits, voulons plus de temps additionnel pour obtenir une qualification dans le royaume de Dieu, nous n’en voulons pas une seule seconde à cet individu qui nous a intimé de ne pas nous presser pour se rendre là-où lui était si pressé de partir.

Comprenons simplement, à travers l’exemple extrême qui a été donné plus haut, qu’une personne peut parfaitement nous donner un conseil auquel elle-même ne souscrira pas, sans pour autant avoir des intentions malveillantes à notre endroit. Bien-sûr, être de bonne volonté ne suffit pas pour faire d’une suggestion une opinion avisée, pas plus que la mauvaise réputation ou le manque de réussite d’une personne l’empêcherait de proposer une piste qui mérite d’être explorée.

Les criminels qui ont été condamnées à plusieurs reprises sont parfois ceux-là qui connaissent mieux leurs droits que le policier qui applique le droit mais ne le subit pas au contraire du criminel. Pour cette raison, ce dernier prend soin de trouver les moyens de commettre son forfait en faisant tout son possible pour échapper à la justice. Arrêté, il dira par exemple qu’il a le droit de voir avocat ou encore exploitera autant que possible les failles contenues dans les procédures légales pour se tirer d’affaire. Comme quoi, celui qui est fouetté connait la douleur du fouet mieux que le tortionnaire qui le tient. Donc, on peut raisonnablement avoir des conseils de quelqu’un qui fait l’inverse de ce qu’il recommande puisqu’il connait les conséquences auxquelles on s’expose au cas où sa recommandation ne serait pas suivie.

Le parent qui regrette de ne pas avoir réussi, poussera ses enfants à faire les efforts que lui-même n’a pas faits. Doit-on, parce qu’il veut que ses enfants soient plus heureux dans le futur, lui dire « Toi-même à cet âge, tu ne faisais pas ci ou ça » ? Précisément, la vie insatisfaisante qu’il mène aujourd’hui est peut-être le résultat de ce qu’il n’a pas consenti à faire par le passé. D’où la rigueur dont il pourrait faire montre à l’égard de ses fils et filles qu’il souhaite voir réussir là où lui a échoué. Ainsi, on le remarquera, savoir les choses à ne pas faire pour mieux faire peut faire d’un perdant un aussi bon conseiller qu’un vainqueur. José Mourinho n’a pas été un grand joueur en son temps. Cependant, à l’heure actuelle, en tant que coach, il a palmarès qui inspire le respect de grands joueurs et suscite l’envie chez d’autres entraineurs. Avez-vous vu le monsieur qui avait la charge d’entrainer Usain Bolt ? Du nom de Glen Mills, il n’a ni la carrure, ni le passé d’un athlète. Toutefois,  il a fait de Bolt et beaucoup d’autres comme Yohan Blake des champions d’athlétisme.

Que retenir ? Un conseiller, en tant qu’être humain, peut être malveillant ou bienveillant, novice ou expert, exemplaire ou non, le conseil qu’il donne reste ce qu’il est un conseil, c’est-à-dire une chose qu’on est libre de prendre ou non. Ce qu’il est ou fait importe peu, « qu’est-ce que le conseil donné, en lui-même, peut nous apporter ? » est la seule question qui vaille la peine que l’on se pose.

Per Conseil que faire


Crédits photos

Strip WP fr (version 2) by Lepsyleon https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en

starfruit-159325 by OpenClipart-Vectors


Tous les liens de cet article étaient consultables le 23 mai 2019 à 23:35.


Dernière mise à jour: 23 mai 2019 à 23:44

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s