UN REMÈDE CONTRE LE MALAISE ÉLECTORAL IVOIRIEN : UN HOMME PROVIDENTIEL À LA TÊTE DE LA C.E.I. ?

En Côte d’Ivoire, l’actualité politique a été marquée ces derniers temps par les élections municipales et régionales dites élections couplées qui se sont tenues le 13 octobre dernier. Le moins que l’on puisse dire c’est que ces échéances électorales sont loin de s’être passées sans accrocs. Plusieurs incidents sont à déplorer dont des pertes en vies humaines. Il y aurait eu des fraudes, des électeurs empêchés de voter, des urnes détournées et bien d’autres troubles qui ne sont point propices au bon exercice de ce droit démocratique qu’est celui du vote.

Comme on pouvait logiquement s’y attendre, une bonne partie de la population et de la classe politique pointe du doigt la Commission Électorale Indépendante (C.E.I.). Après tout, n’est-ce pas cette institution qui est chargée de veiller à l’organisation et au bon déroulement des opérations électorales et référendaires (art. 2 de la loi n°2001-634) ? De ce fait, lorsqu’on constate que lesdites opérations ne se sont pas déroulées pour le mieux, la C.E.I. est de ceux que l’on doit voir comparaitre dans le box des accusés. Bien entendu, des voix suggèrent, comme il est de coutume dans ce genre de situations, la démission des hauts responsables de cette commission dont l’actuel Président, Youssouf Bakayoko. Allant aussi vite en besogne qu’un cœur brisé cherchant à trouver le réconfort dans une nouvelle relation qu’il espère prometteuse, ces mêmes voix ont suggéré le nom de diverses personnalités qui auraient les compétences et l’intégrité requises pour diriger la C.E.I, en d’autres termes un homme providentiel (ou une femme ne sait-on jamais). Lire la suite « UN REMÈDE CONTRE LE MALAISE ÉLECTORAL IVOIRIEN : UN HOMME PROVIDENTIEL À LA TÊTE DE LA C.E.I. ? »