LA « REVENGE CAR » DE DIDIER ZOKORA VUE PAR LA TOILE IVOIRIENNE

« Pour quelqu’un qui prétend aimer sa fille, il bloque la voiture sous prétexte que c’est lui qui l’a achetée. Comme il n’a pas eu gain de cause par les médias, alors il passe par la violence », ces propos sont ceux de Séry Dorcas, épouse du joueur ivoirien de football Didier Zokora, scandalisée par le fait que son mari, avec lequel elle serait en instance de divorce, aurait récupéré la voiture qu’il lui avait offerte. L’incident qui a été filmé1 par l’intéressée, elle-même, a rapidement été dénommé par les internautes ivoiriens la « Revenge Car » en référence au livre « Revenge Porn » que Nathalie Koah a écrit pour dévoiler la face cachée de la star du football camerounaise, Samuel Eto’o, suite à sa rupture avec ce dernier mais aussi et surtout à un scandale sexuel qui a fait le buzz.

Il faut se rendre à l’évidence, par ce parallèle, une grande partie de la toile ivoirienne voit en l’acte de Didier Zokora des représailles et non un geste légitime. Toutefois avant d’interroger la justesse de cette position, penchons-nous d’abord sur l’ambiguïté contenue dans les propos de Séry Dorcas, à savoir : « Comme il n’a pas eu gain de cause par les médias, alors il passe par la violence ». Une affirmation assez étrange dans la mesure où la question suivante semble ne pas avoir de réponse : Comment fait-on pour déterminer qui a eu gain de cause dans les médias?

Après tout, chaque rédacteur présente cette histoire comme il l’entend, surtout la presse people. D’ailleurs, comme on le sait, en dehors du désir d’informer, ce genre de presse a pour objectif principal de faire du buzz et de vendre une histoire aux fans de ces célébrités plutôt que de se prononcer véritablement sur le fond de l’affaire. Cela dit, le seul effet et non des moindres que peut produire les prises de position adoptées par ces médias, est de véhiculer une image bien donnée de ces célébrités.

Cependant, aussi manipulable que l’opinion publique puisse être, elle interprétera à sa guise les événements relatés quand bien même les articles lus lui chuchoteraient quoi penser. D’autant plus qu’à l’ère des réseaux sociaux et des nombreux espaces d’expressions qui pullulent sur le web, l’information est devenue une chose dont la manipulation outre l’interprétation est ouverte au grand public. Ainsi, le monopole des journaux et des magazines sur la narration des faits, se trouve atténué puisque désormais des personnes lambda, à travers les blogs ou les réseaux sociaux, peuvent présenter leur propre version de l’histoire et en tirer une interprétation personnelle (cette tribune que vous prenez la peine de lire en est d’ailleurs une preuve). De ce fait, avoir gain de cause dans les médias, supposerait irrémédiablement avoir raison également aux yeux des internautes.

D’ailleurs, les journalistes peuvent donner raison à qui ils désirent, cependant, bien des fans ont déjà leur idée sur la question. Ainsi, malgré tout ce qu’on pourra dire, certains fans agiront-ils comme s’ils sont sourds et aveugles, puis jureront contre vents et marées que la star qu’ils adulent, n’est pas en tort. Ou dans le meilleur des cas, ils s’évertueront à trouver une justification à l’injustifiable. Mauvaise foi ? quelque part peut-être. Indéfectible loyauté ou fanatisme ? sans aucun doute.

Toujours est-il qu’animés par cet état d’esprit, les fans vont prendre partie pour leur célébrité préférée et se livrer à des clashs sur les réseaux sociaux, ainsi qu’à des dénigrements bien en règle au moyen de propos plus ou moins blessants qui reçoivent des centaines de « j’aime » élevant tantôt la médisance, tantôt l’éloquence au rang d’art. Des artistes de ce type, comme on a pu le voir au détour de quelques publications, ont rivalisé de créativité pour critiquer, voire rabaisser tout autant Séry Dorcas que Didier Zokora. Donc, pour apprécier qui a eu gain de cause, il faudra peut-être faire les comptes. Quoique cela relève plus du plébiscite que d’un vrai jugement.

Concernant la licéité de l’acte posé par M. Zokora, avoir acheté une voiture pour quelqu’un ne nous donne pas forcément le droit de la reprendre plus tard. En effet, une question importante mérite d’être posée : quel nom a-t-on mis sur la facture du véhicule ainsi que sur la carte grise ? Car c’est bien ce qui détermine qui en est le propriétaire.

Par ailleurs, le droit s’attache à protéger les droits acquis par un individu. En clair, lorsqu’on fait un cadeau à quelqu’un (les juristes appellent cela une donation), on lui donne le droit d’en être propriétaire de façon définitive. En d’autres mots, la loi ne permet pas à un pointeur*  mécontent de récupérer le cadeau offert à la go** sur laquelle il a « tapé  poteau »***. Cette précision n’est pas anodine car actuellement sur les réseaux sociaux, les internautes ivoirien parodient cette actus people avec un concept consistant, pour les hommes mécontents de leur conquête, à reprendre à celle-ci tous les présents qu’ils ont offerts. Non seulement ce n’est pas moralement correct pour un gentleman mais en plus, la loi même s’y oppose.

Quoi qu’il en soit, il y a peu de chances que M. Zokora ait pu omettre de tels détails, en considérant les déclarations qu’il a faites il y a quelques jours lors de l’interview que l’on peut trouver ici2.

Il a dit pour rappel : « Quand on s’est marié, Séry Dorcas n’a cessé de me faire la pression pour mettre tous mes biens à notre nom. Mais je lui faisais comprendre que ce sont mes acquis avant notre mariage. Aujourd’hui, le temps m’a donné raison ». De plus, il a précisé : « Qu’elle me rende mes vêtements qui sont encore chez elle et ma voiture qu’elle continue de rouler ».
En supposant ces propos avérés, ce monsieur ne fait que récupérer une voiture qui lui appartient et non un présent offert à Séry Dorcas.

Bien entendu, ce sont des hypothèses qui devront être confirmées ou infirmées par des actes écrits. Est-il utile de préciser le fameux dicton qui affirme en des termes assez grossier que nous tairons qu’il n’est pas indiqué de croire une personne sur parole ? Quoi qu’il en soit, un procès serait en cours d’instruction, l’occasion peut-être de lever des points d’ombre dans cette histoire.

Au sujet du procès en question, dans l’optique où vous seriez un jour en instance de divorce (ce qu’on ne souhaite aucunement), ne suivez pas l’exemple de M. Zokora qui a été vue en compagnie d’une autre femme3 alors que son divorce n’a même pas encore été prononcé. En effet, l’obligation de fidélité4 entre époux demeure jusqu’à ce que les liens du mariage soient régulièrement dissous. En d’autres mots, en s’affichant de la sorte avec sa nouvelle conquête avant la fin de la procédure judiciaire, le footballeur donne à Séry Dorcas la possibilité de prétendre devant le juge que son mari est infidèle. Ce qui permettrait à cette dernière de remporter le procès.

A cet égard, il est donc bon de signaler qu’au-delà du fait que le mariage soit sacré, il y a des règles qu’il faut s’appliquer à suivre scrupuleusement pour ne pas avoir de surprise une fois devant le juge, réputé pour être un « monstre froid » dont la tâche est de dire le droit aussi rigide soit-il.


*pointeur désigne en nouchi celui qui courtise une femme.

**go on l’utilise dans l’argot de beaucoup de pays ouest africains pour désigner les filles, comme on pourrait qualifier celles-ci, en français familier, de meuf.

*** « taper poteau » est, en langage nouchi, le fait d’essuyer un échec souvent sentimental ou de toute autre nature.


1 Dernière consultation 25 novembre 2018, 16h00

2 Dernière consultation 24 novembre 2018, 18h09

3 Dernière consultation 24 novembre 2018, 20h09

4 Loi n°64-375 du 7 octobre 1964 relative au mariage, modifiée par la loi n°83-800 du 2 aout 1983

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s